La malédiction des ressources – En Equateur : l’impunité de Chevron – Ce lundi 3 octobre, débat de Kairos Europe WB sur « Fiscalité et malédiction des ressources » dans le cadre de la Quinzaine du développement de la Ville de Bruxelles

En Equateur, l’impunité de Chevron : http://www.investigaction.net/lequateur-et-son-combat-contre-limpunite-de-chevron/

L’Équateur et son combat contre l’impunité de Chevron

 

____________________________________________________

–  ici, LUNDI 3 OCTOBRE 2016  (et non le 7 octobre comme annoncé dans le dépliant de la Quinzaine !!!)

– A lire, le courrier de septembre de Kairos Europe WB sur la « Malédiction des ressources » icicourrier0916finalbis

. lundi 3 octobre 2016 : Débats à De Markten (Bruxelles) – de 18 à 22h

FISCALITE ET MALEDICTION DES RESSOURCES

Coltan,  cobalt,  diamant,  uranium,  pétrole,  gaz,  bois,  terres,  eau…
autant  de  ressources  naturelles  surabondantes  dans  les  pays  en
développement  et  en  Afrique  particulièrement.

Autant  de  richesses  dont  les  fruits  ne  reviennent  pas  aux
populations  locales.

La  crise  économique  globalisée,  la  chute  des  prix  des  matières
premières,  les  catastrophes  naturelles,  le  manque  de
diversification  des  économies,  la  spirale  d’un  endettement
croissant  les  précipitent  souvent  dans  les  violences,  les  conflits armés,  les  migrations,  la  pauvreté  et  les  inégalités  croissantes.
Cette  spirale  est  appelée  par  certains  : la  malédiction  des  ressources

18:00  –  19:30  / La  malédiction  des  ressources  naturelles 
Avec  Macédoine  et  Justice  et  Paix.

19:45  –  21:15/ Fiscalité  et  malédiction  des  ressources 
Avec  Kairos  Europe  WB  et  Oxfam  Solidarité.  

Dans  le  cadre  de  la  lutte  pour  la  justice  fiscale,  Kairos  Europe
(WB)  entend  proposer  avec  d’autres  ONG  comme  Global
Alliance,  TJN  et  des  syndicats  comme  EPSU,  après  les  Panama
Papers,  Offshoreleaks,  Swissleaks  Luxleaks,  diverses  mesures
de  transparence  fiscale  visant  à  taxer  sociétés  et  personnes
fortunées  là  où  elles  exercent  leurs  activités  réelles  et  à  mettre
ainsi  fin  aux  paradis  fiscaux  et  aux  pertes  en  recettes  fiscales  qui
en  résultent.

Entrée  libre:  Lieu:  De  Markten,  Rue  du  Vieux  Marché  aux  Grains.  5
1000  Bruxelles

Contact:  Kairos  Europe –

François  Gobbe  –  02  762  39  20
guindja@yahoo.fr  –  0487 36 01 52
francois.gobbe@belgacom.net
www.kairoswb.com

___________________________________________

Le programme de la Quinzaine ici :

http://www.solidarite.bruxelles.be/

La Quinzaine de la Solidarité internationale est une période de réflexion, de rencontres, de divertissements citoyens répartis en différents lieux de la Ville de Bruxelles pour mieux comprendre notre monde et proposer d’agir à notre échelon local.

Rendez-vous à l’Hôtel de Ville pour le lancement de l’édition 2016. Cette soirée sera l’occasion de découvrir le programme. La conférence inaugurale sera animée par l’économiste Maxime Combes. Membre d’Attac France et du Centre tricontinental, il a publié aux éditions du Seuil «Sortons de l’âge des fossiles». Son discours est avant tout une opportunité de réfléchir à une transition vers un autre modèle économique et social à l’empreinte écologique moins pesante.

Consultez le programme complet sur www.solidarite.bruxelles.be

Infos pratiques :
> 30/09/2016 – 19:00 – 21:00
> Hôtel de Ville (Salle Gothique) – Grand Place – 1000 Bruxelles

Contact:
Ville de Bruxelles
Cellule Solidarité internationale
02 279 21 16 – solidariteinternationale@brucity.be

Ressources limitées, alternatives abondantes ?

Il n’y a, en apparence, pas de geste plus simple que celui de prendre une douche, d’éclairer son salon ou encore de se chauffer. L’accès permanent à l’eau et à l’énergie semble un acquis irréversible dans notre société.

Pourtant, les ressources naturelles restent inégalement distribuées. Les pénuries, notamment alimentaires, sont le quotidien de nombreuses populations à travers le monde.

Sollicite-t-on trop la planète ? Doit-on restreindre nos besoins, revoir nos modes de vie ? Recycler les objets ? Faire mieux avec moins ? Quel est l’impact de notre mode de production sur les dérèglements du climat et sur les populations du Sud? Les questionnements sont nombreux

Comments

comments