BELGIQUE : sauvons le service public ! – la pétition et un recours

L’actualité récente chez bpost avec la tentative de rachat avorté de postNL a montré combien la loi sur la privatisation des entreprises publiques votée en décembre par le gouvernement fédéral n’était pas là par hasard et combien est grand le risque de voir l’Etat se défaire rapidement de sa position majoritaire dans bpost et Proximus (avant que ceci ne soit élargi à la SNCB). Le ministre De Croo n’a jamais caché ses velléités en la matière.

Si l’on a déjà constaté – avec la privatisation partielle et la libéralisation de ces secteurs – un important changement de philosophie de la part de ces entreprises (bureaux de poste fermés, harcelement commercial, priorité au profit,…), une privatisation totale ne ferait qu’aggraver la situation. Elle menacerait en outre la SNCB, prochaine cible annoncée.

C’est pourquoi nous déposerons d’ici le 12 juillet un recours contre la loi ouvrant à la possibilité d’une privatisation complète des entreprises publiques (Proximus, bpost et la SNCB).

En soutien à cette initiative, nous lançons une pétition sur le site change.org Elle est soutenue par de nombreux premiers signataires. Nous vous invitons à la signer également

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site sauvonslepublic.be.

Par ailleurs, vous pouvez suivre et relayer l’actualité de la campagne sur Facebook et sur Twitter

______________________________________________________________

Lettre d’information

2 juillet 2016

facebook twitter youtube

Campagne « Sauvons le public » : Signez la pétition !

L’actualité récente chez bpost avec la tentative de rachat avorté de postNL a montré combien la loi sur la privatisation des entreprises publiques votée en décembre par le gouvernement fédéral n’était pas là par hasard et combien est grand le risque de voir l’Etat se défaire rapidement de sa position majoritaire dans bpost et Proximus (avant que ceci ne soit élargi à la SNCB). Le ministre De Croo n’a jamais caché ses velléités en la matière.

Si l’on a déjà constaté – avec la privatisation partielle et la libéralisation de ces secteurs – un important changement de philosophie de la part de ces entreprises (bureaux de poste fermés, harcelement commercial, priorité au profit,…), une privatisation totale ne ferait qu’aggraver la situation. Elle menacerait en outre la SNCB, prochaine cible annoncée.

C’est pourquoi nous déposerons (avec d’autres) pour le 12 juillet un recours contre la loi ouvrant à la possibilité d’une privatisation complète des entreprises publiques (Proximus, bpost et la SNCB).

En soutien à cette initiative, nous lançons une pétition sur le site change.org Elle est soutenue par de nombreux premiers signataires. Nous vous invitons à la signer également : ICI

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site sauvonslepublic.be. Par ailleurs, vous pouvez suivre et relayer l’actualité de la campagne sur Facebook et sur Twitter

Vous trouverez également un texte d’analyse paru dans la revue de débat Politique et cosigné par Michèle Gilkinet et Pierre Eyben « Des entreprises publiques ? Quelles entreprises publiques ? « 

Tous ensemble pour défendre le service public ainsi que nos entreprises publiques !

Comments

comments