Pour la Suisse, les lanceurs d’alerte sont des voleurs de données et des traîtres !

Le Conseil de la Presse suisse justifie les qualificatifs utilisés par les journalistes pour parler des lanceurs d’alerte … pauvre presse !

http://www.rudolfelmer.com/2015/10/31/whistleblowers-in-switzerland-are-traitors-data-thieves/

Comments

comments